Boulanger

Madame, Monsieur,

J’ai relevé avec d’intérêt l’opportunité

[sociallocker]

de rejoindre votre équipe hôtelière en qualité de boulanger.

Titulaire d’un CAP boulanger et d’un brevet professionnel de boulangerie, je bénéficie de plus de sept années d’expérience passées à travailler  dans la boulangerie.

J ai une très bonne connaissance du matériels de boulangerie artisanal et industrielle, j+-e maîtrise  tous les processus de fabrication de boulangerie. Je connais toute les sortes de farines et capable de fabriquer du pain blanc, des pains spéciaux ainsi que le salé. Je suis très rigoureux sur le respect des normes d’hygiène.
Je souhaite mettre ma créativité et ma capacité au service de la boulangerie et ce serait un honneur pour moi de compter parmi les employés de votre établissement si prestigieux.

J’espère avoir l’occasion d’en discuter avec vous lors d’un prochain entretien, au cours duquel je pourrais vous convaincre de l’étendue de mes compétences et de ma profonde motivation.

Vous remerciant de votre attention, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de mes salutations distinguées.

Pierre berger

Nature du travail

La main à la pâte

La dégustation d’une bonne baguette tradition, par exemple, commence par la préparation de la pâte à pain (farine, eau, levure, sel) et de son pétrissage (dans un pétrin mécanique). Une fois pétrie, la pâte est placée dans une chambre de fermentation, puis façonnée en pâtons (pains, baguettes, flûtes et boules), avant d’être cuite.

boulangerVariations autour du pain

Première fournée vers 4 h du matin ! Suivant l’importance de la clientèle, le boulanger en assure entre 3 et 10 par jour. Mais il ne fait pas que cela. Il propose aussi des pâtisseries et des produits salés comme les quiches, les paninis ou les salades.

Artisan mais aussi gestionnaire

S’il est son propre patron, le boulanger s’occupe aussi du suivi des ventes, des commandes auprès des fournisseurs, de l’encadrement des personnels de vente et de fabrication… Aux heures d’affluence, il seconde ses vendeurs au magasin.

Dans une entreprise de boulangerie industrielle, le boulanger utilise des techniques de congélation du pain cru ou précuit. Il règle alors les outils de production (pétrin, four) et contrôle le processus de fabrication.

Compétences requises

Le coeur à l’ouvrage

Impossible d’exercer ce métier sans motivation. Il faut posséder une sensibilité culinaire et avoir envie de partager son savoir-faire avec ses clients. Pour fabriquer un pain de qualité, le boulanger doit être habile de ses mains et rigoureux, respectueux des recettes et des temps de pétrissage, de fermentation et de cuisson du pain. Sur le plan physique, une bonne résistance à la fatigue est nécessaire, car les journées d’un ouvrier boulanger commencent très tôt le matin et sont bien remplies !

Des talents de vendeur

S’il est un artisan, le boulanger est aussi un chef d’entreprise. Celui qui possède sa propre boulangerie doit non seulement maîtriser les techniques de gestion et de comptabilité d’une petite entreprise, mais également être à l’écoute de ses clients pour leur proposer des produits répondant à leurs attentes ou les attirant par leur nouveauté. Enfin, l’amabilité et le sens du service sont des qualités indispensables pour fidéliser une clientèle.

source

Profil

Impossible d’exercer ce métier sans posséder une sensibilité culinaire et avoir envie de partager son savoir-faire avec ses clients. Pour fabriquer un pain de qualité, le boulanger doit être habile de ses mains et respectueux des recettes mais aussi avoir un sens scrupuleux de l’hygiène. Il doit aussi savoir innover et proposer de nouveaux produits.

Activité

Baguettes tradition, ficelles, boules au levain… le boulanger donne couramment le choix entre différents pains. Forme, poids, farine et ingrédients permettent de proposer une grande diversité dans les magasins, à laquelle s’ajoutent également les viennoiseries. Pour le pain, tout commence par la préparation de la pâte constituée de farine, d’eau, de levure et de sel. Une fois pétrie, la pâte est placée dans une chambre de fermentation. Vient ensuite l’étape du façonnage des « pâtons » (pains, baguettes, flûtes et boules) avant l’enfournage et la cuisson. En plus du pain et des viennoiseries, le boulanger propose aussi des pâtisseries et des produits salés.

Carrières

Le boulanger exerce traditionnellement dans un commerce de proximité. La profession offre d’importantes opportunités d’emplois. Après quelques années d’expérience et des compétences en gestion et comptabilité, il est possible de reprendre une entreprise ou d’ouvrir sa propre boulangerie.

source

[/sociallocker]